• Fri. Dec 2nd, 2022

Fonic

FONDS NATIONAL D'INVESTISSEMENT COMMUNAL

UNE SEANCE DE TRAVAIL ENTRE LE FONDS NATIONAL D’INVESTISSEMENT COMMUNAL « FONIC » ET LA SOCIETE UNIPROITALIA « UP »

Sep 28, 2022

En date du 19 septembre 2022, s’est tenue une séance de travail entre le Fonds National d’Investissement Communal «FONIC» et une délégation de la Société UniProitalia « UP », dans la salle habituelle des réunions du FONIC, à partir de 10 heures du matin.

L’objectif principal était d’échanger sur les possibilités de financement de construction du Centre d’Echanges et de Recherche pour Développement Communautaire, la Villagisation et la construction du Gare Routière.

Le Fonds National d’Investissement Communal « FONIC » est une institution sous la tutelle du Ministère ayant le Développement Communautaire dans ses attributions. Sa mission principale est celle d’accompagner les structures territoriales dans leurs projets d’investissements pour le développement communautaire. Il joue le rôle d’intermédiaire entre le Gouvernement, les partenaires au développement et les collectivités locales.

En conséquence, le FONIC est chargé de procéder à la mobilisation et à l’orientation des ressources financières pour des investissements inclusifs, le suivi et l’évaluation de l’exécution technique et financière des projets communaux.

Les ressources du FONIC se répartissent sur trois guichets à savoir le guichet affecté, le guichet non affecté, le guichet d’intercommunalité et le guichet programmes spéciaux. Ces fonds proviennent essentiellement des dotations de l’Etat aux communes ou des partenaires techniques et financiers au développement.

 

Pour améliorer le rendement des coopératives collinaires, le FONIC est entrain de concevoir et élaborer un plan de spécialisation de leurs activités.

Le Plan National de Développement de notre pays « PND » repose sur six piliers dont l’agriculture et l’élevage. C’est dans ce contexte que le FONIC intervient pour financer les coopératives collinaires qui sont au nombre de 2911 réparties sur 119 communes du pays. Cette activité de financement des coopératives collinaires s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des projets communautaires relatifs essentiellement à la production et la transformation des produits agro-pastoraux.

Le FONIC intervient également dans le domaine de la santé pour la construction/extension des centres de santé et des hôpitaux communaux.

En matière d’éducation, le FONIC accompagne les communes dans la construction et l’équipement des infrastructures scolaires comme les salles de classe, les centres d’enseignement des métiers etc.

D’autres projets initiés par les communes ont été financés par le FONIC, comme:

  • la promotion de l’emploi des jeunes et des femmes par la libération des fonds pour la participation des communes au capital social des banques des jeunes et des femmes.
  • la mise en œuvre des projets de construction des adductions d’eau potable et d’électrification des centres ruraux
  • la conception et la mise en œuvre de la politique de villagisation
  • la contribution à la promotion de la paix et la réconciliation des burundais

 

Toutefois, nombreux défis se sont révélés pour la mise en œuvre des projets de développement communautaire parmi lesquels on peut citer le manque de données statistiques réelles pour évaluer le niveau atteint par chaque commune en matière de développement d’où la nécessité de la mise en place d’un Centre d’Etudes et de Recherche pour le Développement Communautaire.

 

Aussi, le Fonds National d’Investissement Communal finance entre autres la mise en œuvre des projets d’intercommunalité pour les communes ayant un même défi communautaire à lever.

 

De ce qui précède, il ressort que Le Fonds National d’Investissement Communal « FONIC » vise la transformation de la commune pour qu’elle soit réellement le pôle de développement.

Le Directeur Général a informé l’assistance que le FONIC cherche à initier des projets intégrés dont le Programme National Intégré d’Appui à la Villagisation «PNIAV», le Programme National Intégré pour l’Appui à la Gouvernance Electronique «PNIAGE», Programme National Intégré d’Appui à l’Irrigation «PNIAI».

Un accent particulier a été mis sur le Programme National Intégré pour l’Appui à la Villagisation « PNIAV ».

Après avoir défini le contexte dans lequel se situe le PNIAV, le Directeur Général du FONIC a décrit la vision, les missions et les valeurs de ce programme ainsi que la situation actuelle de la villagisation au Burundi.

Le Programme National Intégré d’Appui à la Villagisation fait face aux différents défis liés à la situation géographique du Burundi, aux pressions démographiques, à l’insuffisance des services sociaux et des infrastructures de base, à l’insécurité alimentaire, etc.

Son objectif est de favoriser la population locale à l’accès aux services, infrastructures et équipements pouvant assurer le bien-être de la population et par conséquent la transformation des collectivités locales en pôle de développement communautaire.

Comme résultats attendus, il s’agit de l’amélioration de l’habitat dans le but de faire face aux problèmes inhérents à l’habitat dispersé lié à des activités agricoles.

Différents types de modèles de village adaptés au niveau de vie de la population ont été présentés à savoir des villages très modernes adaptés aux grandes villes, des villages modernes pour les sites au niveau des provinces, des villages modestes au niveau des communes et des villages très modestes pour les centres collinaires.

Pour terminer, le Directeur Général du FONIC a souhaité que la société UniProitalia puisse contribuer dans la construction d’un Centre d’Echanges et de Recherche pour le Développement Communautaire, la Construction d’une gare routière et à la mise en œuvre du PNIAV.

 

Le Représentant de la Délégation de la société UniProitalia quant à lui a d’abord remercié le Directeur Général du FONIC et a fait savoir que leur société travaille avec beaucoup d’autres pays du monde entier. Il a ensuite décrit l’UniProitalia comme étant une société d’ingénierie Italienne et a apprécier les activités du FONIC qui coïncident avec leurs préoccupations et cadrent avec leurs réalisations.

 

Il a également fait une présentation des associés qui sont au nombre de dix ayant le siège sociale en Italie avec de nombreux partenaires techniques spécialisés dans les domaines de l’architecture, de l’aménagement des terrains de jeux divers, de la construction et l’installation des machines industrielles, le système et la technologie d’éclairage, etc.

 

Ces domaines d’intervention sont s’intéressent à l’amélioration de l’habitat individuel et collectif parmi lesquels on distingue la construction des bâtiments résidentiels, commerciaux, directionnels et industriels, l’aménagement des sites touristiques, la construction des hôtels et restaurants touristiques, l’aménagement des centres urbains, des terrains de sports, des parkings automobiles et des gares routières, des monuments etc. Tous ces ouvrages ont été illustrés par des types de maisons spécifiques, facilement accessibles avec des solutions simples pour l’entretien.

 

Pour terminer, la délégation a manifesté son intérêt pour la construction d’une Centre d’Echanges et de Recherche pour le Développement Communautaire, l’aménagement d’une gare routière et l’appui à la mise en œuvre du projet de villagisation « PNIAV ».

 

La particularité est que cette société pourra utiliser principalement des matériaux locaux de construction, former et employer une main d’œuvre locale.