• Fri. Dec 2nd, 2022

Fonic

FONDS NATIONAL D'INVESTISSEMENT COMMUNAL

Présentation du Fonds National d’Investissement Communal (FONIC)

Oct 4, 2022

Le Fonds National d’Investissement Communal « FONIC » en sigle, est un Établissement Public à Caractère Administratif, né de la  transformation du Fonds de Développement Communal « FDC » en sigle, par Décret N°100/260 du 30 Août 2007, abrogé par le Décret N° 100/270 du 22 Novembre 2013 portant  sa réorganisation. Il est actuellement placé sous la tutelle du Ministère de l’intérieur, du Développement Communautaire et de la sécurité publique.

  • Pourquoi le FONIC a-t-il été créé et quelles sont les missions qui lui sont assignées ?

Le Fonds National d’Investissement Communal « FONIC » est une structure créée par l’État et placée sous la tutelle du Ministre ayant l’Intérieur dans   ses attributions. Il a pour objet d’accompagner la politique du Gouvernement en matière de développement communautaire, de bonne gouvernance, de lutte contre la pauvreté et de mobilisation de la population.

Il est chargé de :

  • de canaliser les financements intérieurs et extérieurs destinés au développement et à la promotion des collectivités locales ;
  • de transférer aux collectivités locales les ressources additionnelles nécessaires pour l’exercice de leurs compétences ;
  • de renforcer les capacités des collectivités dans les domaines relatifs à sa mission ;
  • d’assurer le rôle de péréquation et d’équité dans la distribution des ressources allouées aux communes ;
  • de mettre en place des mécanismes de financement des collectivités efficaces et transparents ;
  • appuyer la mise en œuvre des projets communaux et d’intercommunalité
  • mettre en application la formule de péréquation dans la distribution des ressources.

Actuellement, le FONIC se veut être un intermédiaire entre l’Institution  Gouvernementale, les Partenaires Techniques et Financiers, le Secteur Privé , la Commune, et les autres composantes des collectivités locales notamment, les coopératives (collines), les associations,  la population etc.

 

Pour cela, il s’avère indispensable, la mise en place d’une stratégie  permettant :

  • d’appuyer directement les communes afin de renforcer leurs capacités pour pouvoir mieux encadrer les autres composantes,
  • d’encadrer directement les autres composantes des collectivités locales (coopératives, associations, population),
  • de mobiliser les fonds auprès des structures et institutions de financement des collectivités,
  • de canaliser tous les financements quel que soit la provenance.

De ce qui précède, le FONIC pourra intervenir pour faciliter la coordination technique des intervenants, en privilégiant le travail en synergie pour canaliser les efforts des uns et des autres ; de créer de nouveaux guichets pouvant stimuler les PTFs/Bailleurs et faciliter la gestion du financement des collectivités locales.

 

  • Dans quels domaines le FONIC va-t-il intervenir et quelles sont les perspectives d’avenir ?

Avec l’adoption de la Loi communale en 2005, le gouvernement du Burundi s’est engagé dans le processus de décentralisation et dans le transfert des compétences et des ressources vers les collectivités locales.

L’objectif de la décentralisation est de transférer le pouvoir et les ressources à un niveau plus proche des populations afin de leur permettre d’exercer plus facilement leur influence.
En créant les conditions d’un fonctionnement mieux compris et plus transparent, la décentralisation accroît l’efficacité et la pertinence des services, favorise la participation des citoyens à la gouvernance locale et permet aux communes de prendre en mains leur propre développement.

Cependant, le Fonds National d’Investissements Communal FONIC intervient dans divers domaines pour concrétiser cette politique du Gouvernement relative à la décentralisation.

Les domaines d’intervention du FONIC sont entre autres :

  1. Bonne gouvernance
  2. Agriculture et l’élevage
  3. Protection sociale vulnérables et emploi des jeunes
  4. Infrastructures sociales et économique
  5. Santé publique.

Comme toute autre organisation, le Fonds National d’Investissements Communal (FONIC) parmi ses ambitions projette aller plus loin pour la pérennisation de ses acquis.

 

Ce dernier envisage la réalisation de diverses activités dont :

  • Appuyer l’exécution des marchés Communaux
  • Renforcer les capacités des équipes communales de gestion sur le code de marchés publics, séance de formation des coopérateurs, maîtrise d’ouvrage communal, formation sur les manuels des procédures administratives et financières et formation du personnel du FONIC
  • Évaluer le progrès d’investissement communal
  • La mise en place d’un centre de recherche du Développement Communautaire.
  • Coordonner les différents financements des communes
  • Transférer le financement des projets communaux et les projets des coopératives collinaires
  • Digitaliser les services communaux (recettes, comptabilités, État Civil et Fonciers)
  • Financer et faire le suivi des projets des coopératives collinaires
  • Faire un plan de spécialisation des coopératives
  • Aménagement des marais
  • Construction des villages modernes sur les collines pilotes
  • Financer l’électrification des villages et les communes non encore électrifiés
  • Construire l’infrastructure bureautique du FONIC.

Le FONIC envisage également:

  1. L’Identification des défis communautaires pour en déduire des projets
  2. Le Développement du Plan stratégique du FONIC 2022-2027
  3. La Redynamisation des sources de financements :
  • Guichet non affecté
  • Guichet affecté
  • Guichet des projets d’intercommunalité
  • Guichet des programmes spéciaux
  • Guichet de péréquation