• Sat. Apr 13th, 2024

Fonic

FONDS NATIONAL D'INVESTISSEMENT COMMUNAL

FORMATION DES FORMATEURS SUR LA GESTION DES MICROPROJETS DES COOPERATIVES COLLINAIRES.

Apr 2, 2024
le FONIC est au service des collectivités locales

En dates du 26 au 30décembre 2023, le Fonds National d’Investissement Communal FONIC  a organisé une activité de formation des formateurs sur la gestion des microprojets des coopératives collinaires dans les provinces Mwaro, Gitega, Karusi, Bujunbura, Kayanza, Muramvya, Rumonge , Makamba et Bururi

Cette formation a été organisée dans l’optique de partager le module et outils en rapport avec la gestion des microprojets des coopératives collinaires qui feront objet de renforcement des capacités de ces coopératives ;

Discuter de tous les défis entravant la mauvaise gestion des microprojets des coopératives collinaires ;

Analyser ensemble le rôle essentiel des services déconcentrés de la BPEAE dans le développement des microprojets des coopératives collinaires rentables ;

Echanger des conditions minimales indispensables pour impliquer les services techniques déconcentrés de la BPEAE dans l’encadrement des microprojets des coopératives collinaires.

Etaient conviés à cette activité les principaux responsables locaux dont l’implication dans l’encadrement des coopératives s’avère indispensable, les encadreurs communaux des coopératives collinaires, les conseillers chargés du développement et des statistiques, les chargés des services techniques communaux, les agronomes communaux, les vétérinaires communaux, les Directeurs des BPEA, les chargées des productions végétales, le chargé de la production animale dans la BPEAE et le responsable du mouvement coopératif et associatif dans la province.

Cette activité se poursuit également dans d’autres provinces du Burundi à savoir Ngozi, Muyinga, Kirundo, Rutana, Cankuzo, Ruyigi, Bubanza, Cibitoke et la Mairie de Bujumbura.

Dans sa mission, le FONIC organise souvent des séances de renforcement des capacités des collectivités ; pour permettre aux concernés d’être édifiés que ça soit sur le cadre de fonctionnement des coopératives collinaires pour le cas de cette formation, leur doter des connaissances et compétences en vue de renforcer, à leur tour, les capacités des responsables desdites coopératives sur le processus de gestion d’un microprojet. Et c’est la  raison pour laquelle cette formation a eu lieu et ainsi les communes seront à la hauteur de leurs missions.

A chaque fois qu’une activité est organisée, la supervision est assurée par la hiérarchie du FONIC.

 

LE FONIC NE MENAGERA AUCUN EFFORT POUR QUE LES COMMUNES SOIENT POLES DE DEVELOPPEMENT DU PAYS